Conclusion

Écrit le 11/11/2004 par Wikibooks
Dernière mise à jour : 02/02/2006

Le C est un langage plein de paradoxes. Pouvant aussi bien s'accomoder d'applications bas niveau que proposer des interfaces relativement proches des méthodes orientées objets, ce langage a de quoi séduire un large public. Pourtant force est de constater qu'il a fait souffrir beaucoup de personnes et pas seulement les programmeurs. Issu de l'époque où la mémoire et les capacités de calcul étaient encore des denrées rares et chères, les pionniers de la programmation ont trop souvent privilégié le côté bas niveau de ce langage. Il en résulta des applications difficilement maintenables, abusant des aspects les plus sombres qu'offre le C pour économiser le moindre cycle processeur. C'est de cette époque héroïque que sa réputation « d'assembleur plus compliqué et plus lent que l'assembleur » s'est forgée, renvoyant aux oubliettes ses aspects de plus haut niveau, qui pourtant mériteraient une meilleure estime.

Il est extrêmement facile d'écrire un code C illisible, d'autant plus que les fonctions de la bibliothèque standard et surtout le langage lui-même contiennent beaucoup de pièges. Apprivoiser ce langage peut nécessiter une longue et pénible phase d'apprentissage. Nous espérons que cet ouvrage vous aura permis d'appréhender le C avec plus de sérénité et de casser certains mythes qui ont décidément la vie bien dure.

Il existe beaucoup de bibliothèques de fonctions qui permettent de rendre plus humain la programmation. Hélas, le seul aperçu de ce qui est disponible nécessiterait un ouvrage à lui tout seul. Internet et ses moteurs de recherche restent de loin les meilleurs outils pour trouver ce dont vous aurez nécessairement besoin.

Cet article provient de Wikibooks et est sous licence GNU Free Documentation License. Il a été écrit par plusieurs personnes et est constamment mis à jour. Cet article est la version du 10 janvier 2005 à 8:43. L'article d'origine se trouve à http://fr.wikibooks.org/wiki/Programmation_C_Conclusion.